A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Gemini

Vinyl

Rising

1981 0 out of 50 out of 50 out of 50 out of 50 out of 5 / 0 out of 50 out of 50 out of 50 out of 50 out of 5 0 Evaluation
Rising



Signets

Chronique

C'est en 1981 que sort l'album intitulé "Rising" du groupe Gemini.

 

Il fut enregistré sous le label "M&M Records", le label d'enregistrement de Lamont Dozier.

 

Cet album est le fruit de la collaboration de deux chanteurs à tendance soul : Fred Sawyers et Karvin Johnson.

 

La pochette les fait figurer en symétrie portant la même tenue vestimentaire comme des jumeaux avec un titre évocateur signifiant "ascension". La porte en-dessous ouvre la voie vers la galaxie.

 

Le chanteur Karvin Johnson est né à Bâton-Rouge en Louisiane. Il a été membre de plusieurs chorales locales et a fait partie de groupes vocaux à tendance soul qui se produisaient lors de spectacles et de soirées festives.

 

Il rencontra le producteur "Sam Brown III" qui voulait un autre chanteur aux côtés de Fred Sawyers pour compléter sa formation soul funk au nom de Gemini.

 

Quant aux musiciens, le producteur Sam Brown III a voulu s'entourer de pointures comme Paul Jackson Jr et Wah Wah Watson à la guitare, Cornelius "Hot Lix" Mims à la basse, Paulinho Da Costa aux percussions, aux claviers Sonny Burke et aux cuivres Charlie Davis, David Strout, Harry Kim, Curt Sletten.

 

Les titres de ce très bon album funk ont des rythmes différents et mélangent des styles musicaux variés:

 

- "My love for you keeps growing" est un très bon titre à tendance disco-funk avec un riff très entraînant pour se déhancher sur la piste du dancefloor

 

- "Ain't no love" est un bon son boogie funk avec des solos de cuivres et de synthétiseur remarquables

 

- "It's friday night" est un morceau à tendance disco funk avec une basse vraiment mise en avant dont la version maxi est monstrueuse

 

- "Can't throw away a good love" est un bon titre mid-tempo.

 

Deux slows qui montrent les talents vocaux des deux chanteurs:

 

- "Every time I see a pretty lady"

- "I don't want to lose you"

 

En résumé, cet album est magique, il fait voyager au gré de la pureté des sons des instruments et de l'atmosphère funk du début des années 80.

Hits 1563